Sitemap

Comment trouver des vulnérabilités dans un site Web utilisant Kali Linux ?

Il existe plusieurs façons de trouver des vulnérabilités dans les sites Web utilisant Kali Linux.Une façon consiste à utiliser l'outil W3AF, qui est un scanner de sécurité des applications Web.Une autre façon consiste à utiliser l'outil Burp Suite, qui peut être utilisé pour rechercher des applications open source vulnérables sur un site Web.Enfin, vous pouvez également utiliser l'outil OWASP Zed Attack Proxy (ZAP) pour rechercher les vulnérabilités dans les applications Web. Toutes ces méthodes ont leurs propres avantages et inconvénients.Par exemple, l'utilisation de W3AF peut être plus précise car elle utilise des techniques de numérisation automatisées.Cependant, ZAP est moins précis mais plus facile à utiliser car vous n'avez pas besoin d'installer de logiciel sur votre ordinateur.De plus, l'utilisation de Burp Suite peut être plus utile si vous êtes familiarisé avec les langages de codage tels que Java ou Python, car il vous permet d'accéder à des zones spécifiques d'un site Web auxquelles d'autres outils ne permettent pas d'accéder.En fin de compte, cela dépend du type d'informations que vous souhaitez et du temps dont vous disposez pour rechercher des vulnérabilités.Kali Linux est livré préinstallé avec de nombreux outils qui peuvent vous aider à trouver des vulnérabilités sur des sites Web, notamment : peut être utilisé pour trouver des applications open source vulnérables sur des sites Web

Burp Suite - Un scanner de sécurité des applications Web qui peut être utilisé pour rechercher des applications open source vulnérables sur des sites Web

ZAP - Un scanner de vulnérabilités d'applications Web qui peut être utilisé pour rechercher des vulnérabilités dans les applications Web Tests d'intrusion avec Kali Linux."Ce cours couvre tout, des bases des tests d'intrusion jusqu'aux techniques d'exploitation avancées et au développement d'exploits à l'aide de frameworks tels que Metasploit® et PowerShell® Core ™. Une fois que vous avez trouvé des vulnérabilités sur un site Web en utilisant l'une de ces méthodes, il y a plusieurs étapes qui doivent être prises avant de les exploiter :1) Choisissez une charge utile d'exploit2) Recherchez comment la plate-forme cible gère les erreurs de validation d'entrée3) Validez si votre charge utile d'exploit fonctionne ou non4) Créez un script d'exploit5) Testez votre script d'exploit contre une cible active6) Libérez votre exploite publiquement Si vous souhaitez des instructions plus détaillées sur chaque étape répertoriée ci-dessus, veuillez consulter notre guide en ligne intitulé "Comment exploiter des sites Web à l'aide de Kali Linux.

Quels outils peuvent être utilisés pour trouver les vulnérabilités des sites Web ?

Il existe de nombreux outils différents qui peuvent être utilisés pour trouver les vulnérabilités des sites Web.Certains des outils les plus courants incluent :

-Kali Linux

-Wireshark

-Nmap

-Metasploit

-Suite Burp

Chaque outil a ses propres avantages et inconvénients, il est donc important de choisir le bon pour la tâche spécifique à accomplir.Voici quelques conseils sur l'utilisation de chaque outil :

  1. Kali Linux : Kali Linux est une puissante plate-forme de test d'intrusion qui comprend de nombreuses fonctionnalités pour trouver les vulnérabilités des sites Web.Parmi ces fonctionnalités figurent la possibilité de rechercher des applications Web vulnérables, de rechercher des failles de sécurité connues et de les exploiter à distance.De plus, Kali fournit une multitude d'outils et de scripts préinstallés qui peuvent être utilisés pour la découverte de vulnérabilités.Pour plus d'informations sur l'utilisation de Kali Linux pour la découverte de vulnérabilités, veuillez consulter notre guide intitulé "Comment utiliser Kali Linux comme plate-forme de test de pénétration".
  2. Wireshark : Wireshark est un analyseur de protocole réseau qui peut être utilisé pour trouver des vulnérabilités dans les sites Web.Son principal avantage par rapport aux autres outils d'analyse des vulnérabilités est sa large gamme de protocoles pris en charge (y compris HTTP, HTTPS, SMTP, POP3, IMAP4, etc.). De plus, Wireshark dispose de filtres intégrés qui vous permettent de rechercher facilement des types de données spécifiques (par exemple, des paquets ou des trames). Pour plus d'informations sur l'utilisation de Wireshark pour la découverte de vulnérabilités, veuillez consulter notre guide intitulé "Comment utiliser Wireshark comme analyseur de protocole réseau".
  3. Nmap : Nmap est une boîte à outils open source d'exploration de réseau et d'audit de sécurité développée par The Open Group.Il peut être utilisé pour analyser les réseaux à la recherche de serveurs et de services vulnérables.Nmap a également un support intégré pour détecter divers types d'attaques (par exemple, les analyses de port, les inondations/tentatives d'inondation SYN, les attaques par injection SQL). Pour plus d'informations sur l'utilisation de Nmap pour la découverte de vulnérabilités, veuillez consulter notre guide intitulé "Comment utiliser Nmap comme scanner de sécurité".
  4. Metasploit : Metasploit est un framework d'exploitation de logiciels open source développé par Rapid7 LLC.Il vous permet d'exploiter des systèmes informatiques en simulant des actions malveillantes effectuées par des attaquants.De cette façon, vous pouvez identifier quelles parties du système sont vulnérables et comment elles pourraient être exploitées.Pour plus d'informations sur l'utilisation de Metasploit pour la découverte de vulnérabilités, veuillez consulter notre guide intitulé "Comment utiliser Metasploit comme cadre d'exploitation.

Comment exploiter une vulnérabilité de site Web ?

Kali Linux est une plate-forme de test d'intrusion qui peut être utilisée pour trouver des vulnérabilités dans les sites Web.Plusieurs outils peuvent être utilisés pour exploiter les vulnérabilités des sites Web, tels que le scanner de vulnérabilités W3AF et l'outil Burp Suite.Une fois qu'une vulnérabilité a été trouvée, elle peut être exploitée à l'aide de diverses méthodes, telles que le cross-site scripting (XSS) ou l'exécution de code à distance (RCE). De plus, kali linux inclut de nombreux autres outils qui peuvent être utilisés pour l'analyse et la reconnaissance du réseau.En comprenant comment trouver des vulnérabilités dans un site Web à l'aide de kali linux, vous pourrez améliorer vos compétences en tant que testeur d'intrusion.Kali Linux est disponible en téléchargement gratuit sur https://www.kali.org/.W3AF est une source ouverte scanner de sécurité des applications Web qui peut être utilisé pour trouver les failles XSS dans les sites Web.Pour utiliser W3AF, vous devez d'abord installer le package w3af-tools à partir du référentiel de distribution Kali :1

sudo apt-get install w3af-toolsUne fois W3AF installé, vous pouvez l'utiliser pour analyser un site Web à la recherche de failles XSS :1

w3af http://targeturl/ 1

Burp Suite est un autre outil qui peut être utilisé pour trouver des vulnérabilités dans les sites Web.Pour utiliser Burp Suite, vous devez d'abord installer le package burpsuite à partir du référentiel de distribution Kali :1

sudo apt-get install burpsuiteUne fois Burp Suite installé, vous pouvez l'utiliser pour analyser un site Web à la recherche de vulnérabilités :1

burp -s http://cibleurl/ 1

Il existe également de nombreux autres outils disponibles pour une utilisation avec Kali Linux. ceux-ci incluent Cain & Abel et Nmap.En comprenant comment trouver des vulnérabilités dans un site Web à l'aide de kali linux, vous aurez accru vos compétences en tant que testeur d'intrusion.

Quelles sont les vulnérabilités courantes des sites Web ?

  1. Failles d'injection - elles permettent aux attaquants d'injecter du code malveillant dans une page Web, qui peut ensuite être exécuté par l'utilisateur visitant la page.
  2. Authentification et gestion de session interrompues - si les mots de passe ou les cookies de session sont facilement devinés ou volés, un attaquant pourrait accéder à des informations sensibles sur un site Web.
  3. Vulnérabilités de script intersite (XSS) - ce type de vulnérabilité permet aux attaquants d'injecter du code malveillant dans des pages Web consultées par d'autres utilisateurs, ce qui peut entraîner la prise de contrôle ou l'infection de leurs ordinateurs par des logiciels malveillants.
  4. Mauvaise configuration de la sécurité - si des mots de passe faibles ou des mesures de sécurité obsolètes telles que l'absence de cryptage SSL/TLS sont en place, un attaquant pourrait facilement voler des données ou des identifiants de connexion à des utilisateurs peu méfiants.
  5. Journalisation et surveillance insuffisantes - si les sites Web ne suivent pas l'activité et les journaux d'assez près, il peut être difficile de déterminer ce qui s'est passé pendant les attaques et si des dommages ont été causés.

Comment pouvez-vous prévenir les vulnérabilités du site ?

Kali Linux est un outil de test d'intrusion et d'audit de sécurité.Il peut être utilisé pour trouver des vulnérabilités dans des sites Web. Kali Linux comprend les outils suivants :- Wireshark- Nmap- Suite Burp- John The RipperVoici les étapes que vous pouvez suivre pour trouver des vulnérabilités dans un site Web à l'aide de Kali Linux :

Comment trouver des vulnérabilités dans un site Web à l'aide de Kali Linux

Kali Linux est un outil de test d'intrusion et d'audit de sécurité qui peut être utilisé pour trouver des vulnérabilités dans les sites Web.Kali comprend des outils tels que Wireshark, Nmap, Burp Suite et John The Ripper qui peuvent être utilisés ensemble ou séparément selon vos besoins lors de l'analyse d'un site à la recherche de vulnérabilités potentielles.

Utilisez la fonction "scan" de Wireshark pour rechercher les protocoles, ports et services vulnérables sur le site Web cible.

Utilisez la commande "sT" de Nmaps pour contenir des ports sur le site Web cible du système.

Burpsuitepeutêtreutilisépourtesterdesattaquesxsssurdesapplicationsweben coursd'exécutionsurlesitewebcible.

  1. Analysez le site Web pour les vulnérabilités connues avec Wireshark.Utilisez la fonction "scan" pour rechercher les protocoles, ports et services vulnérables.Par exemple, utilisez la commande "scan port 80" pour rechercher les vulnérabilités courantes du serveur Web telles que les attaques de script intersite (XSS) ou les attaques par injection SQL.Utilisez Nmap pour rechercher les ports ouverts sur le site Web cible.Par exemple, utilisez la commande « nmap -sT www » pour rechercher les ports ouverts sur le site Web cible.Utilisez Burp Suite pour tester les exploits de vulnérabilité contre les applications Web exécutées sur le site Web cible.Par exemple, utilisez la commande « burp exploit –u http://wwwexample domain/webapp » pour tester une attaque XSS contre une application Web exécutée sur le site Web cible.Utilisez John The Ripper pour examiner les informations d'identification des utilisateurs stockées dans les tables de base de données sur le site Web cible.Par exemple, utilisez la commande "john -port 3306" pour extraire les informations d'identification de l'utilisateur d'une table de base de données sur le site Web cible. (Remarque : vous aurez besoin de privilèges d'administrateur pour accéder à ces commandes.) Vérifiez si l'une de ces vulnérabilités a été exploitée avec succès vos cibles en analysant le trafic malveillant avec Wireshark et Nmap configurés comme décrit à l'étape 1 ci-dessus. (Remarque : le trafic malveillant peut inclure des tentatives faites par des pirates tentant d'exploiter des failles de sécurité connues sur des sites Web.) , alors vous devriez enquêter plus avant et déterminer quelle vulnérabilité a été exploitée et comment elle a été exploitée. basé sur la version 0 du système d'exploitation Ubuntu 1604 LTS, disponible sur https://www .ubuntu .com/.
  2. Analyser les sites Web pour les vulnérabilités connues avec Wireshark
  3. UseNmap pour rechercher les ports ouverts sur le site Web cible
  4. Testez les exploits de vulnérabilité contre les applications Web exécutées sur le site Web cible avec Burp Suite

Qu'est-ce que l'injection SQL ?

L'injection SQL est une vulnérabilité qui se produit lorsqu'une entrée utilisateur est insérée dans une requête SQL dans une application en ligne.Cela peut permettre à un attaquant d'exécuter des commandes SQL arbitraires, ce qui pourrait entraîner le vol de données ou même la prise de contrôle complète de l'application.

Il existe plusieurs façons d'exploiter les vulnérabilités d'injection SQL.Une façon consiste à envoyer des requêtes spécialement conçues au serveur de base de données, ce qui peut provoquer des erreurs et permettre l'accès à des données sensibles.Une autre méthode consiste à injecter du code malveillant directement dans la base de données elle-même, qui serait ensuite exécuté par le serveur lorsque les utilisateurs tenteraient d'y accéder.

Pour vous prémunir contre les attaques par injection SQL, assurez-vous d'utiliser des techniques d'échappement appropriées lors de la saisie de l'entrée utilisateur dans vos requêtes.Gardez également à l'esprit que tous les sites Web ne sont pas vulnérables à ce type d'attaque ; seuls ceux qui ont été configurés de manière incorrecte ou insuffisamment protégés contre d'autres types d'attaques peuvent être sensibles.

Si vous pensez avoir rencontré une vulnérabilité d'injection SQL sur un site Web, vous pouvez prendre plusieurs mesures pour vous protéger : premièrement, essayez de désactiver toute forme d'authentification sur le site ; deuxièmement, examinez vos requêtes de base de données pour détecter les vulnérabilités potentielles ; et enfin, installez et utilisez un plugin de sécurité comme sqlmap ou l'outil de détection d'intrusion Burp Suite.

Qu'est-ce que le cross-site scripting (XSS) ?

Le cross-site scripting est une vulnérabilité qui permet à un attaquant d'injecter un code malveillant dans une page Web consultée par un autre utilisateur.Cela peut permettre à l'attaquant de voler des informations sensibles, voire d'exécuter des commandes sur l'ordinateur de la victime.Comment puis-je trouver des vulnérabilités de script intersite sur un site Web ?Il existe plusieurs façons de trouver des vulnérabilités de script intersite dans les sites Web.Une façon consiste à utiliser la suite de tests de pénétration Kali Linux connue sous le nom de Kali Linux Security Scanner (KLSS). KLSS dispose d'un scanner de vulnérabilité XSS intégré qui peut identifier les problèmes XSS potentiels sur les sites Web.De plus, vous pouvez utiliser des outils en ligne tels que OWASP ZAP et Nessus pour rechercher les vulnérabilités XSS. Comment puis-je me protéger contre les attaques de type Cross-Site Scripting ?Une façon de vous protéger contre les attaques de type "Cross-Site Scripting" consiste à utiliser des fonctionnalités de sécurité du navigateur telles que NoScript et HTTPS Everywhere.De plus, il est important de connaître les vecteurs d'attaque courants de type Cross-Site Scripting et de savoir comment les éviter.Enfin, suivez toujours les meilleures pratiques actuelles en matière de sécurité Web afin de pouvoir vous défendre contre les menaces futures.

Cross Site Scripting (XSS) fait référence à une vulnérabilité dans laquelle un attaquant peut injecter du code malveillant dans des pages Web consultées par d'autres utilisateurs.Cela pourrait permettre à l'attaquant d'accéder à des informations sensibles ou même de prendre le contrôle de l'ordinateur de la victime.

Pour exploiter cette vulnérabilité, un attaquant aurait besoin d'accéder au site Web cible, soit par hameçonnage, soit par d'autres moyens d'infiltration.Une fois qu'ils y ont accès, ils doivent alors créer une URL contenant un code malveillant qui sera exécuté lorsque quelqu'un consultera la page contenant l'URL.

Vous pouvez vérifier les vulnérabilités XSS sur les sites Web de plusieurs manières : en utilisant les outils fournis par la suite de tests d'intrusion de votre choix, en utilisant des ressources en ligne telles que OWASP ZAP et Nessus, ou simplement en recherchant toute activité suspecte dans le code source/balisage HTML de votre site cible.Cependant, l'une des méthodes les plus fiables consiste à utiliser KLSS - Kali Linux Security Scanner - qui est fourni avec les distributions Kali Linux et fournit un support étendu pour trouver des problèmes de script intersite sur différentes plates-formes/navigateurs Web/versions de navigateurs, etc.

Une fois que vous avez identifié les problèmes potentiels avec la posture de sécurité de votre site Web cible, vous devez prendre différentes mesures pour atténuer ces risques : désactiver les fonctionnalités potentiellement dangereuses dans votre ou vos navigateurs, appliquer les en-têtes HTTP appropriés lors de l'accès à votre site (par ex.

Qu'est-ce que l'inclusion de fichiers à distance (RFI) ?

L'inclusion de fichiers à distance (RFI) est une vulnérabilité dans laquelle un attaquant peut inclure des fichiers d'un serveur distant dans son propre site Web.Cela peut permettre à l'attaquant d'exécuter un code malveillant sur l'ordinateur de la victime ou d'accéder à des informations sensibles.Les vulnérabilités RFI se trouvent souvent dans les applications Web qui acceptent les entrées des utilisateurs via des formulaires ou des appels d'API.

Qu'est-ce qu'un déni de service (DoS) ?

Une attaque par déni de service est un type de cyberattaque dans laquelle un utilisateur ou une machine malveillant tente de perturber la disponibilité d'un service ou d'un système en l'inondant de demandes.Quelles sont les méthodes courantes utilisées dans les attaques DoS ?Il existe de nombreuses méthodes courantes utilisées dans les attaques DoS, notamment l'envoi d'un grand nombre de paquets SYN à un serveur, l'utilisation d'inondations UDP pour planter les systèmes et l'utilisation de requêtes HTTP répétées avec de grands en-têtes.Comment puis-je identifier si mon site Web est vulnérable à une attaque DoS ?Une façon d'identifier si votre site Web est vulnérable à une attaque DoS consiste à utiliser l'outil kali linux "nmap".Nmap peut être utilisé pour rechercher des ports ouverts sur votre serveur, et si un port est trouvé qui semble être inutilisé ou potentiellement vulnérable, vous voudrez peut-être déterminer si votre site Web est sensible à une attaque DoS.Puis-je empêcher mon site Web d'être attaqué par une attaque DoS ?Il n'y a pas toujours de réponse facile lorsqu'il s'agit d'empêcher les sites Web d'être attaqués par des attaques DoS, mais vous pouvez prendre certaines mesures, comme vous assurer que vos serveurs sont correctement configurés et à jour, en limitant le nombre de connexions qui les utilisateurs peuvent gagner par minute et restreindre les privilèges d'accès pour certains utilisateurs.Y a-t-il autre chose que je devrais savoir sur l'atténuation des attaques contre le DoS ?Oui - une autre chose que vous devez garder à l'esprit lorsque vous atténuez les attaques DoS est le fait qu'elles se produisent souvent dans le cadre de campagnes plus vastes ciblant plusieurs cibles à la fois.Par conséquent, il est important non seulement de se concentrer sur la protection des sites Web individuels contre les attaques DoS, mais également de coordonner les efforts entre les différentes équipes au sein d'une organisation afin qu'autant de sites que possible soient protégés à la fois.Puis-je trouver plus d'informations sur le fonctionnement de doos ?Oui - un bon endroit pour commencer à chercher plus d'informations sur le fonctionnement de doos serait l'article de Wikipedia sur les attaques par déni de service . Vous pouvez également essayer de rechercher en ligne des ressources spécifiques à votre secteur ou à votre région (par exemple : "Comment empêcher une attaque DDoS dans le secteur bancaire"). De quels autres outils Kali Linux dispose-t-il pour trouver les vulnérabilités des sites Web ?Kali Linux comprend plusieurs autres outils spécialement conçus pour trouver des vulnérabilités dans des sites Web tels que "wireshark" et "netcat".Ces outils peuvent être utilisés avec Nmap pour aider à identifier les problèmes de sécurité potentiels sur les pages Web.Puis-je utiliser Kali Linux avec des PC Windows 10/8/7 lors d'attaques sur des sites Web ?

Oui - Kali Linux peut être installé sur des PC Windows 10/8/7 et utilisé comme n'importe quel autre ordinateur dans l'environnement réseau d'une organisation pour attaquer des pages Web.Cependant, en raison à la fois de son ensemble de fonctionnalités étendu et de sa conception modulaire, Kali Linux constitue une plate-forme idéale sur laquelle des progiciels de test de pénétration supplémentaires (tels que Metasploit) peuvent être installés afin d'exploiter d'autres vulnérabilités sur les pages Web cibles. Y a-t-il autre chose que je devrais savoir avant d'attaquer mon site web avec kali linux ?

Oui - une autre chose que vous devez garder à l'esprit avant d'attaquer votre site Web à l'aide de kali linux est le fait que les attaques apocalyptiques réussies nécessitent généralement un effort coordonné entre différents attaquants travaillant à partir d'emplacements distincts. Par conséquent, il est important non seulement de se concentrer sur la protection des sites Web individuels contre les attaques DoS, mais aussi de coordonner les efforts entre les différentes équipes au sein d'une organisation afin qu'autant de sites que possible soient protégés à la fois."

Les attaques par déni de service (DoS) expliquées

Une attaque par déni de service (DOS) se produit lorsqu'une personne essaie sans succès de se connecter fréquemment au serveur ou utilise une méthode qui fait planter le serveur.(1)

Les méthodes courantes utilisées dans les attaques DOS incluent l'envoi d'un grand nombre de paquets SYN souples au serveur ou l'utilisation d'inondations UDP pour bloquer les systèmes impliquant des requêtes HTTP répétées avec de grands gestionnaires.

Comment pouvez-vous déborder de la mémoire tampon d'un serveur Web ?

Qu'est-ce qu'un scanner de vulnérabilité ?Comment exploiter une vulnérabilité ?Quelles sont les vulnérabilités courantes dans les applications Web ?

Il existe de nombreuses façons de trouver des vulnérabilités dans les sites Web.Une façon consiste à utiliser un scanner de vulnérabilité tel que Kali Linux.Un scanner de vulnérabilité recherche les vulnérabilités connues sur les sites Web et vous permet de tester si elles sont exploitables.Vous pouvez également exploiter les vulnérabilités connues si vous savez comment le faire.Les vulnérabilités courantes incluent les dépassements de mémoire tampon, les attaques de script intersite (XSS) et les attaques par injection SQL.Dans ce guide, nous vous montrerons comment trouver ces types de vulnérabilités en utilisant Kali Linux.

Qu'est-ce qu'un débordement d'entier ?

Un débordement d'entier est un type de vulnérabilité qui permet à un attaquant d'accéder à des données au-delà de la plage prévue d'une variable, ce qui peut entraîner des conséquences imprévues.Dans les applications Web, cela peut permettre à un attaquant d'exécuter du code arbitraire ou d'accéder à des informations sensibles.En ciblant les débordements d'entiers dans le code vulnérable, les attaquants peuvent exploiter ces vulnérabilités et obtenir un accès non autorisé aux systèmes et aux données.

Pour identifier les débordements potentiels d'entiers dans le code de votre site Web, vous pouvez utiliser l'outil de test d'intrusion open source Kali Linux.Kali Linux comprend plusieurs outils spécialement conçus pour trouver des vulnérabilités dans les applications Web.L'un de ces outils est la suite nmap, qui comprend le scanner de ligne de commande nmap et l'utilitaire d'exploration de réseau nmap.Le scanner de ligne de commande nmap analyse les réseaux pour les ports ouverts sur les hôtes et les périphériques, y compris ceux qui peuvent être utilisés pour attaquer des sites Web.

Pour rechercher des débordements d'entiers dans le code de votre site Web, vous pouvez utiliser la syntaxe suivante :

nmap -p- --script=int-overflowPour identifier tous les fichiers vulnérables sur un hôte cible à l'aide du paramètre de script int-overflow : nmap -p- --script=int-overflowPour identifier tous les fichiers présentant une vulnérabilité spécifique à l'aide du paramètre de script int-overflow : nmap -p- --script=int-overflow/Par exemple : nmap -p- --script=int-overflow www.example.com Pour identifier tous les fichiers avec une vulnérabilité liée à un problème de débordement d'entier trouvé par NMap : nmap -p_--script=int_overslow www.example.com/ IntegerOverFlow

Une faiblesse des algorithmes cryptographiques est appelée une attaque cryptanalytique. Les attaques cryptanalytiques sont utilisées par les pirates pour pénétrer dans les communications cryptées ou les magasins de données protégés par des schémas de cryptographie tels que le cryptage SSL/TLS ou SSH . La cryptanalyse est le processus de décomposition de codes complexes en formes plus simples afin qu'ils puissent être compris par des humains ou des machines. Les algorithmes cryptographiques sont conçus avec des considérations de sécurité à l'esprit, mais même les algorithmes cryptographiques bien conçus présentent des faiblesses qui pourraient être exploitées par des attaquants. Les attaquants peuvent essayer différentes méthodes (appelées attaques) pour essayer de trouver ces faiblesses , mais certaines finiront par réussir . Une fois qu'une attaque a réussi, il devient possible pour un attaquant de déchiffrer les données interceptées ou de voler des informations confidentielles aux victimes qui s'appuyaient sur des méthodes de communication cryptographiquement sécurisées.

La cryptographie joue un rôle important dans la protection des transactions en ligne et des données des utilisateurs contre le vol ou l'accès sans leur consentement. Cependant, même les algorithmes cryptographiques bien conçus présentent des faiblesses qui pourraient être exploitées par des attaquants via des attaques connues appelées techniques cryptanalytiques (). Ces attaques prennent diverses formes, notamment l'analyse mathématique (cryptanalyse), la recherche en informatique (cryptographie ), la devinette de mots de passe (password cracking ), etc. (). Une fois qu'une attaque a réussi, il devient possible pour un attaquant de déchiffrer les données interceptées ou de voler des informations confidentielles aux victimes qui s'appuyaient sur des méthodes de communication sécurisées par cryptographie (). Heureusement, la plupart des schémas cryptographiques modernes utilisent plusieurs couches de sécurité, ce qui rend plus difficile pour les attaquants d'exploiter avec succès une seule faiblesse (). Néanmoins, connaître ces types d'attaques nous aide à prendre de meilleures décisions lors de la conception de nos propres schémas de cryptographie et à informer les utilisateurs des mesures qu'ils peuvent prendre pour s'en protéger ().

)Comment fonctionne la pulvérisation en tas ?#buffer underflow //chaîne de format//condition de concurrence//utiliser afl ?

La pulvérisation de tas est une technique de découverte de vulnérabilité qui utilise le tas pour exécuter du code arbitraire.L'attaquant crée d'abord un tampon qui est trop petit pour contenir les données demandées.Cela amène l'application à tenter d'allouer plus de mémoire à partir du tas, qui peut ensuite être utilisée par l'attaquant pour exécuter du code arbitraire.

Pour effectuer une pulvérisation de tas, un attaquant aura besoin d'accéder à un site Web ou à une application vulnérable.Une fois sur le système cible, ils auront besoin d'outils tels que kali Linux et memcached afin d'exploiter les vulnérabilités.La pulvérisation en tas fonctionne en exploitant les conditions de course et les erreurs d'utilisation après libération afin de prendre le contrôle du système.

Pour commencer la pulvérisation de tas, un attaquant devra d'abord accéder à un site Web ou à une application vulnérable.Une fois sur le système cible, ils auront besoin d'outils tels que kali Linux et memcached afin d'exploiter les vulnérabilités.La pulvérisation en tas fonctionne en exploitant les conditions de course et les erreurs d'utilisation après libération afin de prendre le contrôle du système.

Une fois sur la cible, un attaquant peut commencer à attaquer différentes parties des applications Web de sa victime en utilisant diverses techniques, notamment les dépassements de mémoire tampon, les bogues de chaîne de format et les conditions de concurrence. Cependant, dans la plupart des cas, d'autres attaques peuvent également être effectuées contre ces systèmes, telles que Cross Site Scripting (XSS) ou Broken Authentication and Session Management (BASM). Si vous souhaitez plus d'informations sur le fonctionnement de ces attaques, veuillez consulter notre guide : Comment pirater des sites Web à l'aide de Kali Linux.